Overview
Earvin Ngapeth

Earvin Ngapeth

Club
Modena Volley (ITA)
Birth Date
12/02/1991
Birth Place
St Raphaël
Height
194 cm
Weight
101 kg
Favorite Athlete
Basketball and football

 Même s’il s’en défend, préférant mettre en avant le collectif, Earvin Ngapeth est incontestablement la star des Bleus. D’abord parce que sur le terrain, le n°9 tricolore est capable de gestes, tant offensifs que défensifs, sortis de nulle part qui font le régal des amateurs de volley, d’autant qu’ils allient spectacle et efficacité, comme cette incroyable balle de match en finale de l'Euro face à la Slovénie. Ensuite, parce que dans la vie de groupe, le natif de Saint-Raphaël est un personnage charismatique, devenu au fil des années l’un des grands animateurs de cette équipe de France, créateur du fameux « Team Yavbou » au soir d’une victoire au Brésil en 2013 mais aussi de l’hymne « officiel », écrit et enregistré l'été 2015 avec Mory Sidibé à Poitiers sur un air de rap , la grande passion (avec la musique congolaise et camerounaise) de « Klima », son nom de scène. Et pourtant, Earvin s’est d’abord destiné au football, avant-centre à Fréjus où il a notamment côtoyé l’actuel Parisien Layvin Kurzawa. Le déménagement à Poitiers, où son père Eric, ancien international de volley, est nommé entraîneur, le fait changer de ballon, avec succès puisque la progression est fulgurante jusqu’à un premier contrat d’aspirant professionnel à Tours, à 17 ans. Suivront Cuneo et Modène, « l’équivalent de la Juve en foot, le club le plus titré d’Italie », ce qui fait dire au réceptionneur-attaquant tricolore : « Poitiers, Tours, Cuneo, Modène, je n’ai connu que des villes de volley. » Forcément, il tape très vite à la porte des équipes de France jeunes, accumulant titres et honneurs personnels, avant de débuter avec les A en 2010. Marqué par la non-qualification pour les JO de Londres, ce fan de l’ancien international Frantz Granvorka a peu à peu pris conscience de l’énorme potentiel de l’équipe de France de Laurent Tillie : « Le déclic, c’est cette victoire en Ligue Mondiale au Brésil en 2013. On s’est dit : "On est une équipe jeune, on a dix ans devant nous, on peut battre n’importe qui." » Le Championnat du monde en Pologne en 2014, la Ligue Mondiale 2015 et l'Euro 2015 n’ont fait que confirmer les prédictions d’un Earvin Ngapeth élu MVP du Final Six au Brésil et désormais tourné vers les JO.

Career

  • Position Wing spiker
  • Selection Olympic (5) - W.C. (22) - Other (182)
  • International Debut Italy
  • Club Debut CEP Poiters/ St Benoit VB
  • Current Club Modena Volley (ITA)
  • Spike 358
  • Block 327